Comment se protéger du virus MMS sous Android

Attention utilisateurs Android !  une faille Android a été diffusée dns les derniers jours, permettant d’infiltrer votre appareil avec seulement un message MMS. (environ 95% des appareils Android sont vulnérables)

C’est quoi un MMS ?  Ne me dites pas que je me trompe et que c’est un SMS…c’est un peu différent. Le MMS, c’est en fait un SMS pour des images ou des vidéos (SMS = Simple Messaging System, MMS= Multimedia Messaging System). Et le bug, c’est que sous Android, il y a une fonction qui permet de télécharger automatiquement le contenu du message pour en accélérer la diffusion. Pour se prémunir contre cette faille, il suffit de désactiver la fonction automatique.

Je résume les tâches mais pour tous les détails visitez :  How to stop Android text message virus – How-To – PC Advisor.

1. allez dans votre application SMS
2. dans paramètres (les 3 points verticaux)
3. avancés
4. désactivez la « récupération automatique »

ET VOILA !

C’est temporaire, en attendant qu’une mise à jour soit diffusée, mais comme moi vous n’utilisez probablement pas les MMS, alors une fois désactivée,cette fonction ne sera jamais réactivée.

À bientôt les geeks !

Advertisements

Les prochaines versions de Chrome vous protègeront encore plus

Google annonce que des mesures plus strictes dans son navigateur Chrome pourront aider les utilisateurs à garder le contrôle.

En effet, plusieurs utilisateurs ont rapporté des cas de modification du comportement normal de Chrome après avoir téléchargé une application, un jeu ou un économiseur d’écran. Évidemment, les antivirus ne sont pas tous capables de détecter un bout de code qui modifie un petit paramètre de navigateur… Ce n’est pas vraiment un virus ni un spyware… ce n’est une barre de boutons par exemple…

Alors Google rapporte : « Settings hijacking remains our number one user complaint, », alors ils corrigent.

Hackers will often try to change browser settings as part of a click-fraud scheme in which the new settings will direct users to search engine pages or a new homepage. The pages typically try to entice visitors to click on links that the attackers will profit from.

Linus Upson, vice president of engineering at Google, said in a blog post that the number of such click-fraud schemes is growing at an « alarming rate. »

Maintenant, quoi faire? Normalement rien, à part vérifier que Chrome est bien à jour. Il doit le faire par lui même. Mais pour vérifier, allez sous « menu ­­> à propos de Google Chrome » ou visitez la page : chrome://chrome/ Si Chrome vous recommande de la redémarrer, suivez son conseil.