Mon essai routier… de la Tesla model 3

Et voilà c’est fait ! Je l’ai essayé pour vrai ! Un rendez-vous avec le concessionnaire de Québec et hop! J’ai fait un beau tour de ville pour découvrir ce véhicule qui va bientôt arpenter les routes du Québec par milliers.

Première impression : Wow ! Oui je vous averti, je suis tombé sous le charme.

Évidemment vous allez dire, c’était prévisible…

tesla model 3a

Une Tesla quand même ! Mais vraiment, de l’extérieur c’est un véhicule qui semble normal…

La photo ne lui rend pas hommage, elle est vraiment très belle et raffinée.

Encore une fois, les poignées surprennent, chaque modèle a des poignées différentes. Celles-ci deviennent de genres de leviers très facile à utiliser tout en demeurant à l’intérieur de la portière alors elle ne dépassent pas.

Mais à l’intérieur… c’est une toute autre planète !

Tesla-Model-3-interior-edmunds

Pas de boutons, ou presque ! Pas de cadrans, aucun ! Juste un gigantesque écran tactile au centre de la voiture et un volant qui ne comporte que deux boutons qui ressemblent à ceux d’une manette de XBOX. Sièges en cuir, ajustements électriques et très confortables. Ce qui attire l’attention c’est la visibilité, c’est géant. Les fenêtres sont larges sans obstructions et l’absence de tableau de bord libère le champs de vision. J’adore !

L’écran tactile est vraiment efficace, les contrôles assez grands pour mes doigts et les informations assez visibles. Le positionnement est parfait, on ne cherche pas d’information et on n’a pas besoin de quitter la route des yeux pour savoir à quelle vitesse on roule. Du moins pas plus qu’avec un cadran habituel.

Le pilote automatique… un régulateur de vitesse moderne, sur les stéroides!

On entre sur l’autoroute Robert-Bourassa et je me positionne sur la voie centrale. J’active le pilote automatique avec le bras de vitesse (deux petits coups vers le bas) et hop ! Un indicateur allume sur l’écran et on sens la prise de contrôle du volant et des pédales. Non seulement il va garder la vitesse et s’ajuster selon le véhicule qui est devant mais il va tourner et suivre la voie correctement. Au moment où je veux changer de voie, un simple coup sur le bras de l’indicateur vers la gauche et voila! La voiture attends quelques temps, valide qu’aucun véhicule ou obstacle n’est présent et il change de voie. C’est magique ! Plus loin sur cet autoroute, on arrive à un feux de circulation. Je ne freine pas, le pilote automatique s’en occupe. Il suit le véhicule devant et il ralenti adéquatement jusqu’à l’arrêt complet. AU feu vert, le véhicule repars en suivant celui qui me précède. Rien de spécial vous direz ? et bien après le feux de circulation la limite de vitesse change pour 50 km/h, alors malgré que j’ai enclenché le régulateur à 90 avec une règle de distance de 3 véhicules, il laisse celui qui me précède aller plus vite et limite sa vitesse à 60 km/h puisqu’un réglage de la voiture indique de ne pas dépasser 10 au dessus de la limite. Ok, il ne pourra pas arrêter au Stop ni à la lumière rouge si aucun véhicule n’est devant moi et il ne m’empêchera pas de rouler trop vite ou de brûler une rouge mais c’est quand même pas mal HOT.

Le vrai pilote automatique n’est pas encore légal au Canada alors je n’ai pas pu l’expérimenter. Mais l’autopilote amélioré est déjà un grand pas en avant.

Finalement

Quoi dire de plus, le véhicule est silencieux, la tenue de route est de très haut de gamme (oui je l’ai testé et c’est extra!) et l’espace dans l’habitacle est pas mal bien pour une petite berline. Si je compare avec mon Élantra Sport 2017 je dirais que c’est similaire en terme d’espace intérieur.

Pour le prix, c’est 64 100$ de base, pour le modèle à propulsion avec la batterie longue durée et les options de haut de gamme. Pour le moment c’est le modèle le moins cher. La petite batterie sera disponible en 2019 et on n’a pas d’indication sur son prix. La « grosse batterie » offre une autonomie de 500Km, une accélération 0 à 100 en 5,4 secondes et une vitesse de pointe de 225km/h. Aussi pour 20 000$ de plus, il y a le modèle haute performance avec 2 moteurs (4 roues motrices) et une accélération en 3,7 secondes. Tesla ne fait pas dans la négociation et ne rachète pas votre véhicule. Les conseillers ne sont pas des vendeurs, ce qui change aussi la dynamique. L’option d’autopilote amélioré coûte 6 600$ et le pilote automatique complet un 4000$ de plus (malgré qu’il ne sera pas activé puisque pas encore permis au Canada). On ajoute 1300$ de frais de livraison et de documentation et un taux de financement 96 mois à 4,6%.

Verdict

Alors, est-ce que je paierais plus de 800$ par mois pour ce véhicule ? Oui si j’en avais le moyen et si j’étais en magasinage pour un nouveau char. Mais non, simplement parce que « économiquement » je ne peux pas me le justifier. Toutefois, si quelqu’un veux m’acheter mon Élantra Sport avec Tech package au prix extraordinaire de 25 000$… Je vais immédiatement passez ma commande pour un Modèle 3.

Mon cœur de Geek ne pourra pas résister bien longtemps…

Advertisements