Les informaticiens…

J’ai envie de démarrer une série de billets sur le métier d’informaticien… Comme j’en suis un professionnellement depuis 15 ans et dans le privé depuis plus de 30 ans je crois en avoir vu plus d’un et j’ose essayer d’aider la communauté que nous formons à s’améliorer.

Récemment dans ma ca537907_94341228rrière j’ai été appelé à participer plus activement à des efforts d’Architecture d’Entreprise ou de Gouvernance des TI. Je vais donc essayer de vulgariser ces deux dossiers tout en y allant de mes opinions et conseils sur les meilleures pratiques.

Si vous voulez suivre le fil, utilisez le mot clé « informaticien ».

Je me lance. Mon premier sujet sera le papier. OUI LE PAPIER !

En tant qu’informaticien nous en avons encore besoin, plus que jamais ! Ok, la version électronique de ce média fait très bien l’affaire, mais l’idée est de « rédiger » ou « écrire » ce que nous savons, ce que nous devons faire, et ce que nous avons fait. Plusieurs de mes clients utilisent une méthode, ou un cadre méthodologique, tel que le Guide Vert du Macroscope, développé par DMR conseil (maintenant Fujitsu Consulting). Cette méthode génère beaucoup de documents, souvent trop longs selon moi. Mais au moins elle a le mérite de forcer la rédaction. Mon point est le suivant : Si vous ne pouvez écrire de manière concise votre problématique, les chances de réussir à la résoudre sont très faible. Je parle ici de quelques lignes, maximum une page recto-verso pour les problèmes vraiment complexes. Évidemment il faut savoir quoi écrire.

  • une petite mise en contexte (5 lignes);
  • une liste des personnes impliquées;
  • un résumé de la problématique connue

et ensuite on peut ajouter les enjeux, embûches prévues, contraintes de temps ou autre…

et voila ! 

Et maintenant il n’en tient qu’à nos gestionnaires en TI de toujours exiger ce genre de document. Une fois la démarche débutée sur un document, les chances qu’il se poursuive ainsi sont très fortes, puisque les gens voudront s’assurer de bien répondre aux besoins et se référeront au papier original. Alors gestionnaires TI, assumez votre position de leadership et exigez une méthode de résolution de problèmes clairement documentée et de préférence uniforme dans votre équipe. Tout le monde vous remerciera et vous aurez des résultats des plus gratifiants !

Publicités